Double malédiction

°.°RPG tiré de Fruits Basket°.° La malédiction frappe toujours... - Les Yusaki: Maudits par 13 oiseaux et 13 fauves -
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au nom de ceux qui nous ont abandonné

Aller en bas 
AuteurMessage
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Mer 22 Avr - 17:34

Eiji frappa rageusement à la porte d'Eris. Il venait d'arrivé sur le seuil da sa maison.
Comme il faudrais certainement du temps à sa cousine pour qu'elle daigne venir lui ouvrir, son regard hésita autour. Le petit carré de terre qui lui faisait office de jardin n'était pas entretenue. La terre y était sèche, l'herbe poussait difficilement. Même sa maison semblait délabré de l'extérieur.
Puis son regard se posa de l'autre coté de la barrière. C'était sa maison, du moins la maison de son enfance. Entre-temps il en avait connu d'autre chambre, d'autre famille, et d'autres visages.

Eris ne venait toujours pas, c'est pour cela que le jeune homme enfourcha la barrière et attérit devant sa maison d'enfance. Il la détailla longuement.
Une belle jeune femme passa à la fenêtre, occupé dans ce qui était la cuisne autrefois.
Eiji soupira.
"Bien sûr... les nouveaux locataires. Probablement une Yusaki qui s'est mariée il y a peu de temps."

Car il y a quelques temps, cette maison était encore déserte. Le jeune homme ne traina pas et repassa la barrière pour frapper à nouveau à la porte de sa cousine.
Sa maison se trouvait presque à la limitte de la résidence Yusaki. A quelques pas de là se trouvait l'extèrieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Eris Yusaki
O0o°Admin Eris°o0O
O0o°Admin Eris°o0O
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 27
Où te trouver? : Prés du chef de famille.
Maudit? : Vautour
Loisirs : casser la tronche à Ji-kun!
Humeur : ...ça te regarde?!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Jeu 23 Avr - 9:33

Eris prenait un bain malgré l'heure tardive dans la matinée, elle avait besoin de calme et de repos étant donné son état. Car la veille avait été bien arrosé. Elle voulait profiter pleinement de cette journée de détente, seulement on frappa soudainement et avec virulence à sa porte. Elle ne voulu d'abord pas répondre et pousuivie sa toilette avec indifférence. Au bout de quelques minutes on frappa de nouveau. Cette tenacité l'énerva, qui plus est le résonnement des frappements, même en provenance du rez-de-chaussé lui donnait mal au crâne. Elle ferma l'eau, s'enveloppa dans une serviette et sortie de sa salle de bain à grandes enjambées.
*Je vais lui passer un savon moi à celui qui me dérange en plein jour de congé!*
Mais dans sa précipitation elle trébucha sur un plateau-repas qui trainait depuis quelques jours. Ce qui la fît tomber sur le plancher dur. Il ne pouvait pas y avoir pire, surtout que la chute lui avait fait prendre conscience de la couche de poussière qui trainait par terre.
Eris se releva et boîta jusqu'à la porte d'entrée. Elle rajusta la serviette autour d'elle avant d'ouvrir en tentant de réprimer sa colère.

La vue d'une tête violette la rassura quelque peu. C'était toujours mieux de recevoir Eiji qu'un quelquonque autre responsable de la famille Yusaki venue pour lui reprocher on ne sait quel mauvaise conduite.
Eris fît un pas sur le coté pour que son cousin entre puis referma la porte.
"C'est un peu tôt pour une visite amicale tu ne trouve pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Sam 25 Avr - 22:29

La porte s'ouvrit enfin et Eiji se retourna pour voir sa cousine. Il souriait déjà à l'idée de la voir. Sauf que son sourire s'effaça très vite en voyant la tenue dans laquelle Eris le recevait.
Il détourna la tête pour ne pas se faire traiter de vieux pervert, car même si c'était elle qui était indécente, elle était capable de lui en coller une s'il la regardait un peu trop.


Citation:
"C'est un peu tôt pour une visite amicale tu ne trouve pas?"


"Euh... et c'est pas un peu "space" comme tenue pour ouvrir la porte, tu trouve pas?"

Il garda la tête tourné et plaqua sa main sur ses yeux, avançant comme un crabe et se collant au mur pour rentrer tout en évitant Eris. Cela de sorte qu'elle reste à une bonne distance. Une fois entré, il s'éloigna à grande enjambé. Il enleva sa main de son visage et regarda l'intérieur, tout en prenant soin d'éviter Eris dans son champ de vision.

"Ah! Toujours aussi sale ici!"

Il s'installa sur le divan. Sentant un truc dur dans son dos, il fouina dans les cousins et en enleva une cannette vide de bière qu'il jeta un peu plus loin.
Eiji n'était jamais entré chez Eris lorsqu'ils étaient petits, malgré leur forte amitié et aussi bizarre que cela puisse paraître pour des voisins. Il du attendre son retour d'internat pour découvrir l'enfer dans lequel le vautour avait grandit. Lieu qui n'avait jamais connu de modification depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Eris Yusaki
O0o°Admin Eris°o0O
O0o°Admin Eris°o0O
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 27
Où te trouver? : Prés du chef de famille.
Maudit? : Vautour
Loisirs : casser la tronche à Ji-kun!
Humeur : ...ça te regarde?!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Dim 26 Avr - 14:24

HS: T'exagère pour la cannette de bière :12:

Eris leva un sourcil en voyant le comportement de son cousin. Il avait tournait la tête et lui reprochait sa tenue. Puis il plaqua sa main contre son visage pour ne pas la voir, bien qu'avoir la tête tourné aurais suffit. Il avança étrangement et s'enfuit vers le canapé.
Eris claqua la porte d'entré et suivit Eiji. Il ne manquait décidément pas de culot pour critiquer sa tenue et ensuite, lui reprocher l'état de sa maison et en plus faire comme s'il était chez lui.
"Tu ne me gâchera pas mon jour de congé."
Elle avait dit ça en un bougonnement. Garder son calme sera périlleux mais elle devait résister à la tentation d'hurler sur son cousin et de s'énerver inutilement.
Son cousin retira une cannette de bière vide d'entre les coussins du divan. Eris ne s'en étonna même pas. Elle s'appuya contre un vieux meuble et remarqua quelque chose qui la fît sourire.
"Mais c'est que tu as fait un gros effort pour ne pas entrer chez moi par la fenêtre! Je te remerçit Eiji de ton attention si délicate."^^
Il ne lui était pas venu à l'esprit de proposer quelque chose à boire ou à manger à son cousin. Elle ne préfèrait même pas aborder le sujet d'une petite collation, elle avait bien trop peur de réveiller les appétits glouton d'Eiji et qui lui prenne l'envie de vider son frigidaire comme il l'avait déjà fait dans le passé.
Eris tordit un peu ses courts cheveux blonds afin de les essorer. L'eau dégoulina sur le plancher mais elle s'en moquait bien. Son visage s'était rafermit car la visite d'Eiji tombait bien et elle avait des choses à lui dire.
"Tu n'as pas oublié Kotori?"
Eris détourna la tête pour ne pas voir une éventuel tristesse causé par le cygne se loger dans les yeux de son cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Dim 26 Avr - 18:20

hj: pas du tout <.<


Eris semblait de fort mauvaise humeur comme à l'accoutummé. C'est cela qui fît soupirer Eiji. Il se demandait quand-est-ce qu'il y aurait un beau prince charmant résolu à faire son bonheur et adoucir son caractère de cochon.
Enfin, elle faisait visiblement des efforts pour être moins désagréable alors le jeune homme se sentit capable de faire des efforts pour être moins chiant et ne pas la taquiner encore plus (pourtant s'énerver face à lui était le meilleur moyen d'attiser bien plus encore son besoin d'embêter l'entourage...mais peut-être qu'Eris l'avait compris^^).
Elle bongonna quelque chose qu'il ne compris pas vraiment mise à part le mot "congé".

Comme Eiji ne voulait toujours pas regarder sa cousine qui avait l'air bien à l'aise dans sa tenue d'oisiveté, de libertinage et de provocation, il s'attarda sur la décoration (presque inexistante) de la pièce, alors qu'Eris le félicitait de ne pas être passé par la fenêtre.
Il lui répondis, sans la regarder bien sûr, avec un détachement total comme s'il se moquait de ce qu'elle pouvait en penser:

"Oui... j'ai eue un pressentiment! Il est confirmé puisque si j'étais entré par une fenêtre à l'étage et vue ton accoutrement, tu m'aurais certainement envoyé à l'hosto en me traitant de voyeur!"

Il entendit un bruit suspect qui ressemblait à de l'eau tombant sur le plancher. Eiji ne put voir l'air grave qu'avait prit Eris mais il le comprit vite à ce qu'elle lui dit ensuite.

"Non bien sûr. Saura-t'on un jour ce qui lui est arrivé?"

Eiji n'avait pas l'intention de se contenter des paroles des gouvernantes comme quoi Kotori était partie aux Etats-Unis pour suivre un traitement adapté à sa maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Eris Yusaki
O0o°Admin Eris°o0O
O0o°Admin Eris°o0O
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 27
Où te trouver? : Prés du chef de famille.
Maudit? : Vautour
Loisirs : casser la tronche à Ji-kun!
Humeur : ...ça te regarde?!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Sam 2 Mai - 20:33

hs: "tenue d'oisiveté, de libertinage et de provocation" tu es méchant!!

Eris s'étonna du calme de son cousin, mais en même temps il avait toujours montré une attitude très paradoxale. Elle trouva quand même qu'il exagérait lorsqu'il parlait d'envoie à l'hospital. Elle n'était jamais allé jusque là! Bien qu'elle en ait dans le passé ressentit l'envie.
Eris s'était mise à danser sur un pied et à passer sur l'autre de temps en temps, elle n'en avait strictement rien à faire de ce que pouvait dire son cousin sur ses habits puisque de toute façon elle n'était pas habillé!
Enfin le ton de la conversation était devenu plus sérieux. Mais Eiji semblait toujours sur la réserve alors qu'il s'agissait de Kotori dont on parlait. La jeune fille de faible constitution, sage et sans aucun défaut apparent! Une pleurnicharde selon le vautour.
Eris s'avança vers Eiji en durcissant le ton de sa voie et avec une pointe de sarcasme.
"Attends, c'est tout ce que tu trouve à dire? Ta petite Ko-chan a disparue, on nous a raconter des conneries à son sujet et toi c'est tout ce que ça te fait?"
Pourtant Eiji était du genre rebelle, et à ne pas manquer une seule occasion pour aller à l'encontre du système. Il suffisait de voir son mépris total pour Ehren, ça façon de contredire toutes les règles et de faire l'inverse de ce qu'on lui demandait.
Mais le plus troublant n'était pas là. Kotori avait été quelqu'un de très important pour lui et même pour Eris bien qu'elle ne voulait pas l'admettre.
"Quoi si moi je disparaissais comme ça c'est tout ce que tu ferais?"
Eris regrettait déjà ce qu'elle venait de dire. Elle croyait trop en Ehren pour imaginer "disparaître". Pourtant Kotori s'était bien volatilisé.
Elle se laissa tomber sur le canapée et passa ses doigts dans ses cheveux. Ils étaient mouillés et la pression des doigts les plaquèrent instantanément en arrière. Elle n'essayait pas de regarder son cousin, se disant qu'il devait encore détourner la tête.
"En faite, c'est juste parce que d'habitude tu t'accroche toujours de trop aux personnes que tu aime."
Eris ignorait pourquoi, elle voulait savoir mais quand un secret persiste depuis longtemps c'est toujours dur de le briser. Elle savait bien qu'il culpabilisait vis-à-vis de sa soeur. La culpabilité c'est quelque chose qu'ils avaient toujours partagé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Dim 3 Mai - 17:47

hj: Je sais Smile

Eiji voyait que sa cousine s'agitait puis s'avança vers lui et lui reprocha avec insolence sa réaction. Pas mal de choses le frappèrent dans ce que sa cousine lui balança à la figure. Le problème était toujours le même entre eux-deux: ils ne savaient que trop bien comment blesser l'autre!

Eris ne lui laissa pas vraiment le temps de s'énerver, elle se ravisa et se laissa tomber à coté de lui. Les coussins moelleux rebondissèrent sous son poids et bien qu'elle ne le regardait plus, Eiji avait enfin tourner son visage vers elle.

Citation :
"En faite, c'est juste parce que d'habitude tu t'accroche toujours de trop aux personnes que tu aime."

Il regarda les cheveux blonds d'Eris, tirés en arrière et brillant d'humiditée. Le passé réfléchissait sur eux éternellement, depuis toujours et pour toujours. La malédiction était un fardeau énorme qui avait altéré de nombreuse enfance qui aurait due être heureuse. Les sequelles du passé ne partiraient jamais, ils devront vivre avec jusqu'à la fin.

Eiji passa une main dans ses cheveux, ce qui était souvent le signe qu'il était troublé.
"Je ne vois vraiment pas qu'est-ce que je pourrais faire... Quel est notre poids face à Ehren?! Il peut tout cacher, tout dissimuler. Nous n'avons aucun moyen de retrouver Kotori et elle ne reviendra plus."

C'était dur à dire mais leur trio n'existait plus. Le passé ne reviendrait pas. L'époque où ils étaient ensemble à flâner au coeur de la résidence était résolue. La malédiction avait encore tout ravagé.
Si Eris partait à son tour, Eiji n'aurais plus grand chose. A vrai dire il n'aurais plus qu'Ysuka.

Le jeune homme s'enfonça dans le canapée.
"C'est normal de s'accrocher à ce qui nous reste. Mais Kotori n'est plus là. Sa diminue encore notre capital-vie hein?!"

Eiji rit faiblement. En faite, il n'avait jamais eue besoin de s'accrocher à Kotori. Elle n'avait jamais fuit, n'était jamais resté sur la défensive, elle avait toujours garder ses deux bras grands ouverts. Elle aussi cherchait de la compagnie.
Il voulu déposer sa main sur les doigts d'Eris, comme pour chercher du réconfort. Mais à peine les avait-il effleuré qu'il redéposa sa main sur ses genoux. Il savait qu'il devait être fort, mais l'effacement de mémoire était un coup trop dur. Il avait réellement fait disparaître concrètement de nombreuses choses qui ne pourraient ressurgir.

"Je devais protéger ceux qui m'étaient le plus chers, mais d'année en année ils partent tous inéxorablement. Tu dis que je m'accroche...tu as raison mais ça ne sert finalement à rien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Eris Yusaki
O0o°Admin Eris°o0O
O0o°Admin Eris°o0O
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 27
Où te trouver? : Prés du chef de famille.
Maudit? : Vautour
Loisirs : casser la tronche à Ji-kun!
Humeur : ...ça te regarde?!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Dim 3 Mai - 19:50

Eris n'aurais jamais cru que la disparition de Kotori pouvait autant affecter son cousin. Il semblait découragé, fatigué, écrasé sous l'advercité. Il semblait si fragile.
Eris s'en voulue énormément. Elle était partagé entre son ami d'enfance et Ehren qui l'avait beaucoup soutenu aux moments difficiles. Elle comprenait maintenant qu'elle avait toujours plus appuyé Ehren et avais fait de lui quelqu'un d'intouchable dans sa tête. Elle s'était souvent disputé avec Eiji parce qu'elle préférait défendre Ehren en raison de sa solitude et des blessures qu'il avait. Mais peut-être en avait-elle oublié tout ce qui était arrivé à la panthère? Il ne s'était pas contenté d'encaisser les coups, son corps avait peut-être résisté, mais pas son coeur.
"Je sais bien que tu n'apprécie pas Ehren mais il n'est pas tout puissant chez les Yusaki, et il n'est pas non plus responsable de tout. Quant à Kotori, elle est sûrement mieux maintenant! Débarrassé de notre culpabilité, lavé de tout ses faux regrets."
Même dans ce genre de situation, Eris n'arrivait toujours pas à taire sa rancoeur.
Son cousin lui dit encore que c'était normal de s'accrocher à ce qui leurs restaient. Elle hocha la tête même s'il la mettait dans un panier qui n'était pas le sien. Enfin après ce qu'il venait de dire sur le chef de famille, elle n'allait pas remettre une couche en tentant de le défendre. Car Eris ne s'était jamais accrocher à personne. Elle voyait bien que son meilleur ami s'attachait aux personnes importantes, mais elle, elle se contentait de ne croire en rien et d'avancé seule. Son seul appuie lointain était Ehren, parce qu'il était là le soir où tout a basculé. Mais ça, elle ne pouvait le dire à Eiji par crainte de le blesser.
Cette expression de capital-vie la fît sourire. Elle sentit les doigts d'Eiji frôler les siens. Du coup elle le regarda en fronçant les sourcils, ne comprenant pas l'attitude de son cousin.
Si elle n'était pas très receptive, elle pouvait au moins lire sur son visage les déchirures du passé. Les dernières paroles de son cousin exprimaient un désespoir tel, qu'elle se sentait tout aussi impuissante. C'est vrai qu'ils partaient tous sans que l'on ne puisse rien faire. Que pouvait-elle dire pour le rassurer? Après tout ce qui s'était passé les mots ne pouvaient être plus efficace que les actes.
Eris décida de poser doucement sa tête sur l'épaule d'Eiji.
"Fais comme tu peux, mais ne culpabilise surtout pas. Tu te fais du mal en t'imputant la responssabilité de ce qui n'était pas de ton ressort."
Elle avait la voie plus douce et ses yeux se fermèrent lentement.
"...et puis tu n'as pas tout perdu! Tu as encore cette Ysuka."
Eris avait mit le moins d'animosité possible en prononçant le prénom du lynx, bien qu'elle ne voyait pas d'un très bon oeil leur relation après la tournures du pélerinage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Dim 17 Mai - 15:14

Eris voulait le réconforter, mais quoi qu'elle dise, ses mots ne pesaient pas lourd face à la réalité. Quelque soit ses paroles, les souffrances étaient là, irrémédiables. Dire qu'Ehren n'était pas responsable de tout le fît sourire. Bien sûr qu'il y avait toute la pression de la prestigieuse famille Yusaki sur ses épaules, mais cela comptait-il vraiment plus que le bohneur des maudits? On pouvait croire que oui. Quant à Kotori, Eiji ne pouvait se résoudre à penser comme sa cousine.

"La seule chose qu'on peut faire pour elle maintenant c'est ne pas l'oublier."

Voilà ce qu'il redoutait tant qui se reproduisait encore et encore. L'incapacité d'aider une personne chère. Ou peut-être...

"Mais est-ce vraiment égoïste de vouloir au moins savoir si elle est heureuse?!"

Quoi qu'il pouvait lui arriver maintenant, elle vivrait certainement mieux là où elle était désormais. Autre chose vînt effleurer l'esprit d'Eiji: Pourquoi Ehren aurait-il autorisé le cygne, le plus important de ses oiseaux et le plus majestueux, à quitter la résidence et même le pays pour l'autre bout du monde? C'était insencé venant du chef de famille, lui qui répugnait l'extèrieur et tenait à garder tout ses maudits auprès de lui. Une seule chose aurait pu permettre à Kotori de quitter le Japon! Seul le fait qu'elle ne soit plus maudit lui aurait permit de partir.
Eiji hésita à parler de cette hypothèse à Eris.

Alors qu'il était dans ses réflexions farfelues, il sentit la tête d'Eris se poser sur son épaule. Son regard tomba alors sur le visage de sa cousine. Il n'était pas habitué à être proche d'elle tactilement (mise à part leurs rapports de force XD). Eris avait l'air paisible, ses yeux étaient fermés et sa voie était si douce que s'il n'avait pas eut son visage à coté il ne l'aurait pas entendu. Eiji s'en sentait un peu décontenancé.
Ses paroles touchaient exactement là où il avait mal: ses responsabilités, sa culpabilité. Des maux qui s'aggravaient de jour en jour. Le jeune homme était dans la confusion totale, mais sa cousine mettait un peu d'ordre dans ce nouveau tournant que prenait leurs vies.

Citation :
"...et puis tu n'as pas tout perdu! Tu as encore cette Ysuka."


Eiji laissa un silence, se doutant pourtant que sa cousine attendait d'une réaction de sa part. Il regardait ses pieds, ne voulant penser à rien. Cependant il n'avait pas trop le choix, éviter le sujet ne servait à rien après son attitude au pélerinage. Ce n'était malheureusement pas aussi simple qu'Eris ne l'évoquait. Oui, il y avait bien Ysuka, mais de quelle manière était-elle présente? Il avait longtemp hésité, leur danse du pélerinage devait être la dernière, pour leur bien comun. Mais il n'avait pas été assez fort pour tenir sa promesse, en un instant tout ce dont il était convaincu ne semblait plus avéré. Et sacrifié ses sentiments avaient été nécessaire pour rester auprès d'Ysuka et ne plus lui faire du mal tout en tentant de la protéger.
Il lui répondit lentement, comme blesser par ce qu'il disait.

"C'est plus difficile à vivre que je ne l'avais imaginé. Je ne suis pour elle qu'un bon ami, un appuie pour ne pas sombrer, ce qui la rattache peut-être à tout son passé qu'elle a perdu.
Moi ou un autre finallement c'était du pareil au même. Je ne suis plus qu'un échappatoire à sa solitude."

Le schema était simple: un amour à sens unique. C'était assez pitoyable, mais le pire, le plus blessant était ailleurs. Cette situation rapellait cruellement son enfance. Si ça ne le gênait pas d'être utilisé, les souvenirs qui en profitaient pour émerger étaient bien plus douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Eris Yusaki
O0o°Admin Eris°o0O
O0o°Admin Eris°o0O
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 27
Où te trouver? : Prés du chef de famille.
Maudit? : Vautour
Loisirs : casser la tronche à Ji-kun!
Humeur : ...ça te regarde?!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Mer 3 Juin - 21:56

Eris restait silencieuse car son cousin avait raison. Ils ne devraient plus jamais oublier Kotori. C'était le seul témoignage d'affection qu'il pouvait lui rendre. Un long silence c'était imposé alors qu'elle gardait la tête sur l'épaule du garçon. C'était reposant, elle savait qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre. Ils avaient grandit, ils étaient plus matures, ils n'avaient plus aussi peur qu'avant.
Le vautour se redressa pour soutenir le regard pourpre d'Eiji. Il parlait d'Ysuka comme s'il s'agissait de l'essentiel en ce monde. Quel imbécil! Douter autant était absurde! Qu'il fasse ce qu'il avait à faire, qu'il reconquière son coeur, voilà ce qu'Eris aurait voulu lui dire. Mais elle ne dit rien, pour la simple et bonne raison que si Eiji se rapprochait d'Ysuka il s'éloignerait alors forcément d'elle.
Eris murmura en tentant de lire dans les yeux de son ami.
"Ysuka a besoin de toi, alors reste près d'elle. Tu veras avec le temps, tu te détachera naturellement d'elle. Parce qu'elle ne connais rien de toi et qu'elle n'arrivera jamais à te comprendre."
Elle passa sa main dans les cheveux du maudit pour lui remettre en place quelques mèches qu'elle avait défaite en s'appuyant contre lui. Puis elle se leva et resserra sa serviette.
"Nous les maudits, nous avaons besoin de rester entre nous. Ehren n'a pas tort quand il dit que l'extérieur est mauvais. L'extèrieur ne nous a jamais rien apporté."
Eris s'empara de la télécommande et alluma la télévision. Elle s'arréta un moment sur le post pour saisir les quelques informations énoncés, elles étaient d'ailleurs en total décalages avec la malédiction, elles parlaient de problèmes superficielles, d'effets de mode, ce qui confortait Eris dans son idée.
Elle envoya d'une main la télécommande à Eiji.
"Si tu as faim ou soif serts-toi dans la cuisine. Moi je vais me changer!"
La maudite partit d'un pas léger dans sa chambre. Une fois devant son armoire, elle ne mit qu'une petite seconde pour choisir ses vêtements: Un bustier serré et un pantalon de cuir noir. Elle passa devant un miroir et regarda avec horreur que ses cheveux avaient beaucoup poussé. Ils lui arrivaient désormais aux épaules. Il faudrait les coupé très vite.
Eris réapparut très vite dans le salon et se posa cette fois-ci sur un fauteuil, laissant à Eiji toute la place qu'il voudrait sur le canapée.

hs: C'est short, sorry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Dim 14 Juin - 11:49

hj: no problem^^

Eiji sentit la tête de sa cousine se détacher de son épaule. Elle le fixait comme si elle voulait apprendre quelque chose de lui à travers ses yeux. Elle lui dit qu'avec le temps il se détacherait d'Ysuka naturellement. Voilà quelque chose qui n'était pas très étonnant de sa part. Il ne s'était pas attendue à ce qu'elle lui dise de faire une déclaration. Mais quelque part elle avait raison. A quoi bon espérer alors qu'il devait la protéger. Le passé lui avait appris que son amour n'avait fait que du mal à Ysuka comme à lui-même.

"Tu...as raison. Je dois rester près d'elle pour la protéger, parce qu'elle est encore vulnérable depuis son amnésie. Mais jamais plus je ne l'aimerais comme avant."

Le jeune homme avait du mal à croire à ses propres paroles, mais c'était son choix. C'était lui qui portait le fardeau du passé, c'était lui qui souffrait finallement à cause du poids des souvenirs. C'était à lui de faire ce qu'il voulait de ces souvenirs. Il devait tirer les leçons de tout ce qui s'était produit.
Alors qu'Eiji était encore secoué par sa décision, Eris passa sa main dans ses cheveux. Il haussa un sourcil et la regarda avec septissisme et étonnement.

"Je te trouve bien caline aujourd'hui..."

Le garçon écouta son discour sur l'extérieur. On aurait dit une secte qui tentait de le convaincre. Il soupira et s'étala sur le canapée où il avait désormais toute la place qu'il voulait.

"Ecoute l'intérieur ne m'a rien apporté non plus alors!!!! Que je sache on a été isolé au plus loin du centre de la résidence où se trouve Ehren et personne n'a jamais prit de nos nouvelles!"

Eiji parlait dans le vide puisqu'Eris regardait la télévision qu'elle venait d'allumer. Il soupira une nouvelle fois. Et attrapa la télécommande lorsqu'elle lui lança. Sa proposition de se servir dans la cuisine était alléchante mais il avait décidé de bien se conduir aujourd'hui: plus d'arrivé par la fenêtre, plus de piquage de nourriture dans le frigidaire, etc...
Sa cousine revient tout aussi provocante qu'elle était partie. Mais il ne s'attarda pas sur sa tenue, plongé dans un documentaire sur les loutres sur le petit écran.

"Au faite, au pélerinage tu as été bizarre à un moment! Je me demandais si t'avais pas le béguin pour quelqu'un."

Il avait ajouté ça sans même la regardé, avec une indifférence totale, toujours concentré sur la manière dans la maman loutre nourrissait ses petits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Eris Yusaki
O0o°Admin Eris°o0O
O0o°Admin Eris°o0O
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 27
Où te trouver? : Prés du chef de famille.
Maudit? : Vautour
Loisirs : casser la tronche à Ji-kun!
Humeur : ...ça te regarde?!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Dim 9 Aoû - 13:02

Le vautour aquiesça aux paroles de son cousin. C'était selon elle une très bonne idée de rester près d'Ysuka pour la protéger mais cesser définitivement de l'aimer! Cependant elle s'étonnait qu'Eiji admette si facilement l'idée de ne plus aimer Ysuka. Enfin, il faisait ce qu'il voulait, de toute les manières elle n'arriverait pas à lui enlever une idée de la tête. S'il avait choisit de ne plus aimer ce n'était certainement pas son petit discour qui était en cause. A moins qu'Eiji soi devenut plus vulnérable qu'avant?
"C'est bien que tu fasse la part des choses. Tu dois prendre du recul sur votre histoire maintenant que tu as retrouvé la mémoire, seul toi pourra le faire!"
Eris écouta d'une oreille distraite les paroles qui suivirent dans la bouche de son cousin. Elle hocha lentement la tête. Pourquoi le contredire? Il avait raison. Mais il ommettait de dire qu'Ehren n'y était pour rien dans leur éloignement dans la résidence. Bien sûr qu'ils avaient été délaissés, mais Eiji n'était déjà plus là lorsque le chef des Yusaki réparait les erreurs passées.
"Tu as toujours eu besoin d'un coupable!" Eris avait murmuré parce qu'elle ne voulait pas remettre sur le tapis un sujet de discorde entre eux deux.
Désormais confortablement installé sur le fauteuil, le vautour fixait son meilleur ami sans expression particulière sur son visage. Juste un petit rictus en réaction à l'allusion d'Eiji à son comportement au pélerinage.
La panthère ne prenait même pas la peine de la regarder, concentrer sur l'écran de télévision. Eris se contentait d'écouter d'une oreille distraite le documentaire sur les loutres qui semblait bien ennuyant. Elle ne comprenait même pas comment Eiji pouvait être autant absorber par la vie des loutres... ce qui lui arracha un rire démoniaque.
"...je n'ai le béguin pour personne! C'est les loutres qui t'inspirent comme ça?!!"
Eris se releva et partit dans la cuisine, elle revînt avec un pack de bière. Se posant de nouveau sur le fauteuil, elle se tourna cette fois-ci vers l'écran de télévision et entamma une première bouteille. Avec son pied, elle fît glissé les bières vers Eiji pour l'inviter à en prendre.
"...et puis je ne peux pas me permettre d'aimer quelqu'un. Toi tu peux, c'est pour ça que tu devrais repartir à zéros et oublier Ysuka pour de bon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Dim 6 Déc - 23:04

Les suppositions d'Eris étaient étonnamment proches de la réalité. Eiji était devenu plus vulnérable, les souvenirs qu'il avait récupéré l'avait déboussolé. Il était perdu et tentait de ne pas se noyer dans toutes les idées qu'il avait reçu. Sa mémoire récupéré lui avait montré qu'il avait pu changer, qu'il avait pu devenir un autre homme. Mais de cet autre homme il ne restait plus rien!
L'influence qu'Eris pourrait avoir sur lui était plus forte que jamais, car elle était sa seule véritable amie en dehors des souvenirs qu'il avait récupéré.

Eiji avait entendu la réflexion "Tu as toujours eu besoin d'un coupable." Il ne répondit pas et fît comme s'il n'avait pas entendu. Elle avait raison après tout, mais ces paroles étaient tout aussi bien valable pour elle...

Eiji restait silencieux devant l'écran de télévision. Le rire de sa cousine provoqua en lui un frisson.
"Brrr tu fais peur! Tu ne voudrais pas améliorer ton rire pour être un tout petit peu plus féminine?!"

Les sourcils froncés il dévisagea Eris. "Et qu'est-ce que tu as contre les loutres?"

Le jeune homme garda son regard vif posé sur sa cousine. Cette dernière partie quelques secondes et revint avec des bouteilles de bière, tout en étanchant sa soif elle poussa d'un pied les bouteilles vers le garçon.
Il hésita avant de saisir à son tour une bière, la tendre vers sa cousine avec un sourire, "A la tienne!" , puis en avaler quelques gorgées. Eiji n'était pas du genre à boire facilement. Enfant il avait vu les dégats de l'alcool et cela l'avait marqué.

Les phrases suivantes prononcées par Eris raisonnèrent dans sa tête.

"De tout les maudits, c'est sûrement toi qui est la plus prisonnières d'Ehren! Et le pire c'est que tu accepte ta condition, on dirait même que tu en es heureuse!!!"

Eiji ricana en baissant la tête à hauteur de son torse et ajouta doucement:

"Je ne peux pas aimer quelqu'un d'autre que Ysuk! Mais je peux mentir aux autres et à moi-même, et faire comme si je n'avais aucun sentiment pour elle. Je peut être la personne égoïste au coeur de pierre que j'étais. Sa j'en suis encore capable."

Il engloutit la bouteille de bière et en prit une autre. Ses joues s'étaient enflammés petit à petit et sa tête commençait à lui tourner mais ses idées étaient plutôt clairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Eris Yusaki
O0o°Admin Eris°o0O
O0o°Admin Eris°o0O
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 27
Où te trouver? : Prés du chef de famille.
Maudit? : Vautour
Loisirs : casser la tronche à Ji-kun!
Humeur : ...ça te regarde?!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Mer 5 Mai - 16:29

hj: t'es sérieux? Tu m'as répondu en décembre?!!! v_v
C'est chaud comment j'ai tout oublié dans le rp Mad

La critique de son rire ne fût pas le bienvenue! Surtout qu'Eris avait toujours un peu complexé sur sa carrure pas assez féminine à son goût...ce qui allait de paire avec son caractère. Affalée sur le fauteuil, Eris engloutit sa bouteille tout en toisant du regard son cousin. Lorsqu'elle eut fini, elle ne manqua pas d'envoyer quelques remarques piquantes histoire de se venger:
"C'est plutôt toi qui devrait de muscler un peu! Tu ressemble à une fillette!"
Elle explosa de rire à sa propre remarque, un rire aussi peu féminin que le précédent.
Eris était quelque peu étonné que son cousin touche aux bières...ce n'était pas son style. Elle le regarda avec un air circonspect et éloigna la caisse de bière d'Eiji en la poussant avec le pied. Elle lui aurait aussi bien repris la bouteille qu'il avait dans la main...
"C'est ta dernière bouteigne! Je n'ai certainement pas envie de te voir ivre dans mon salon."
Le vautour était un animal peu apprécié, lorsqu'il n'effrayait pas il inspirait au moins le dégoût. Alors oui, Eris acceptait d'être la prisonnière du dieu si en échange elle pouvait avoir son affection et sa reconnaissance. Elle lâcha avec un certain mépris bien qu'elle n'en voulait pas à son cousin: "Tu as bien choisi Ysuka. A chacun sa prison."
Son amour pour cette étrangère était-il si fort? Eris ne connaissait rien d'Ysuka, elle ne lui avait jamais parlé, elle était même persuadée qu'elle ne l'avait jamais vu avant le pèlerinage.
Il y eut un long silence, car le vautour était en pleine réflexion au sujet de cette étrangère qui n'avait rien à voir avec la malédiction et qui avait pourtant été invité par Ehren à la dernière fête familiale. De plus personne ne semblait se souvenir d'elle si ce n'est Eiji qui était persuadé de l'avoir aimé dans le passé. Cette Ysuka avait aussi parlé avec Alice durant le pèlerinage mais se connaissaient-elles avant cela pour autant?
"Je veux que tu me la présente."
Eris avait dit ça fermement. A vrai dire ça ne l'enchantait pas vraiment mais puisque son meilleur ami semblait vraiment attaché à cette étrangère, elle voulait donc la rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Jeu 6 Mai - 23:20

hj: mieux vaut tard que jamais Smile moi aussi j'ai eu du mal à me remettre dans le bain!

Eiji se fît traiter de fillette mais venant d'Eris ça ne le touchait guère. Sa l'amusait même, c'était comme se faire traiter de géant par une fourmis. L'éclat de rire de sa cousine le pétrifia à nouveau. Sa ne servait à rien de faire une nouvelle remarque elle ne changerait pas pour son bon-vouloir.

"C'est bien ton style de rigoler à tes propres blagues!"

Il avait dit ça tout doucement comme s'il s'agissait d'une parole suicidaire qu'il regrettait déjà.
Eiji haussa un sourcil lorsqu'Eris éloigna la caisse de bière.

"Pourquoi tu me regarde comme ça? Ah! C'est pour ton canapé que tu t'inquiète? Crois-moi, même si je buvais trop et que j'en venais à vomir ici, je ne crois pas que se serait si néfaste que ça pour ton salon! Sa te forcerais à le nettoyer pour une fois!"

Il afficha un large sourire. Cette fois-ci c'était sûr, il allait se prendre quelque chose dans la figure. D'ailleurs, connaissant que trop bien sa cousine, il se leva et s'éloigna du canapé, sentant le danger.
Eiji se ballada dans la pièce et s'arréta devant la porte de la cuisine. Il avait pris la bonne résolution de ne plus fouiller dans les frigidaires des autres mais là il commençait vraiment à avoir un petit creux. Alors qu'il était en pleine conversation avec sa conscience, la voie d'Eris brisa le silence. Eiji ne comprenait pas pourquoi il y avait du mépris dans sa voie. Avait-elle quelque chose contre Ysuka alors qu'elle n'avait même plus un seul souvenir d'elle? Ou peut-être n'avait-elle pas supporté qu'Ehren invite une "inconnue" au pèlerinage...
La suite effraya un peu le jeune homme.

"Quoi? Tu veux la voir alors que tu ne la connais même pas et qu'on dirait que t'as déjà une dent contre elle?!!"

Eiji s'était retourné vers sa cousine avec de grands yeux ronds. Il ne tarda pas à ajouter sèchement: "Pas question! Je doute trop de tes motivations! Et tu vas mal te comporter!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Eris Yusaki
O0o°Admin Eris°o0O
O0o°Admin Eris°o0O
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 27
Où te trouver? : Prés du chef de famille.
Maudit? : Vautour
Loisirs : casser la tronche à Ji-kun!
Humeur : ...ça te regarde?!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Ven 7 Mai - 21:40

hj: bon il faut que t'accepte d'aller voir Ys pour qu'on finisse ce sujet.

Eiji eu la chance qu'Eris n'entende pas assez bien sa reflexion pour la comprendre. Sinon, elle se serait venger et ça aurait fait très mal ( ). En même temps les deux amis avaient depuis longtemps des rapports de forces. Ils avaient beau s'apprécier et se comprendre, il fallait toujours qu'ils se cherchent et qu'ils se chamaillent. Pourtant ils n'avaient pas toujours eu ce genre de relation...avant Eiji était bien plus docile!
Elle pensa à voie haute: "T'étais tellement plus gentil avant."
Enfin, c'était du passé et Eris devait désormais faire avec le caractère chiant de son cousin. Même s'il passait son temps à la pousser à bout, quelque chose d'invincible perdurait entre eux depuis des annèes, et elle serait toujours là pour le protéger comme son petit frère.
Alors qu'elle pensait à ce lien fort qui les unissait, Eiji la provoca encore une fois. La maudite soupira longuement.
"Je me demande si tu arriveras à sortir vivant d'ici cette fois." ^^
Comme toujours, les petites vannes de la panthère avaient un fond de vérité, mais Eris s'en moquait, elle n'avait pas envie de faire le ménage! Vivre seule ne lui donnait envie de rien.
Eris se leva et alla rejoindre son cousin. Elle ferma la porte de la cuisine qui était rester entrouverte et la bloqua avec son bras.
*J'ai fais les courses hier, pas question qu'il dilapide mes réserves!* è_é
"Nan je n'ai rien contre elle!!!"
Piqué au vif, Eris avait répondu très sèchement, sans réussir à cacher une pointe de mauvaise humeur. Elle regarda son cousin dans les yeux avant de faiblir et que sa colère ne se transforme en une forme de nostalgie.
"C'est juste que... je ne connais pas ce qui s'est passé durant ces cinq mois...et pour moi tu es toujours le Eiji d'avant. Tu n'avais jamais parlé d'une fille comme tu parle de cette Ysuka. Je trouve ça...étrange!"
Eris détourna le regard gêné. Elle avait un peu peur, mais n'arrivait pas à savoir si elle avait plus peur qu'Eiji souffre, ou plus peur qu'il ne s'éloigne d'elle. Elle avait sûrement peur des deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Yusaki
*-*Admin Ji-kun *-*
*-*Admin Ji-kun *-*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 27
Où te trouver? : Chez Alice!
Maudit? : Panthère noire
Loisirs : Réparer les bourdes d'Ehren! è_é
Humeur : Déterminé, MOUHA HA HA!!!

MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   Lun 20 Juin - 19:32

Etrangement Eris ne s’en était presque pas prit à Eiji depuis qu’il était entré chez elle. Pourtant les occasions n’avaient pas manqué et le jeune homme n’avait pas toujours été très tendre dans ses paroles. Il fallait vraiment qu’elle soit de bonne humeur ou alors contente de le voir pour être aussi calme. Eiji commençait à se demander si sa cousine n’était pas malade. Lorsqu’elle se leva pour le rejoindre devant l’entrée de la cuisine, il prit un peu peur et eu un geste de recul. Mais finalement elle se contenta de bloquer la porte avec son bras, et Eiji comprit très vite pourquoi. Il profita qu’elle soit à proximité de lui pour mettre sa main sur le front de la jeune femme afin de jauger sa température. Il s’exclama avec un ton qui mêlait étonnement et sarcasme :

« Et non !!! C’est bizarre tu n’as pas de fièvre ! »

Il retira sa main avant que se ne soit sa cousine qui l’arrache brutalement (il avait l'habitude) et la regarda avec un large sourire.

« Tu vois, je n’ai pas besoin de m’inquiéter ! Tu ne me feras pas la peau aujourd’hui. » Smile

Ce malin plaisir qu’il prennait à la taquiner allait plus loin que les simples chamailleries de gosse qu’ils avaient pu avoir autrefois. En la poussant à bout, en testant ses limites, Eiji ne cherchait qu’à lui apprendre à se contrôler. Il espérait du fond du cœur qu’elle comprenne et qu’elle s’assagisse. Il savait que sa cousine s'énervait facilement, mais il savait aussi que ce n'était pas une personne violente. Finalement l'agressivité qu'elle pouvait avoir ne pouvait être que l'expression de tout ce qu'elle avait refoulé trop longtemps. Eiji tentait de se persuader que l'attitude d'Eris était la même que sa mère avait eu autrefois lorsqu'il la fréquentait encore.

Le jeune homme constata avec stupeur qu’Eris semblait bien plus énervée par le sujet d’Ysuka que par ses propres taquineries.


Citation :
"Nan je n'ai rien contre elle!!!"

Eiji, les yeux équarquillés, ouvrit la bouche, mais aucun son ne sortit. Il avait dû mal à croire que sa cousine n’avait rien contre Ysuka vu l’agressivité qu’elle montrait à en parler. Mais très vite la jeune femme s’expliqua et les raisons de son mécontentement firent sourire Eiji.
Il baissa le regard, un peu rêveur, puis il attrapa le poignet de sa cousine pour la tirer vers la porte d’entrée de la maison.


« Mais j’ai changé Eris ! Et toi aussi mais tu ne t’en souviens plus. Nous avons tous changé et c'est sûrement pour ça qu'on nous a effacé la mémoire. Ehren ne l'a pas supporté! Mais tu véras, on arrangera tout et on reprendra pièce par pièce tout ce qu'il nous a prit."

Une fois dans l'entrée il poussa sa cousine vers l'avant pour la presser un peu. Que se soit Eris ou Ysuka, il s'agissait de deux filles isolées. Ysuka avait tout perdu en perdant la mémoire, et Eris n'avait jamais eut beaucoup plus que ses obligations envers le chef de famille. Il fallait qu'elles se rencontrent.

"Allez! Mets tes chaussures et couvres-toi bien, on va la voir!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeu-de-la-corbeille.actifforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au nom de ceux qui nous ont abandonné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au nom de ceux qui nous ont abandonné
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire vrai de ceux qui nous entourent
» Message important à tous ceux qui viennent nous rejoindre !
» Pêche de nuit, nous avons eu chaud.
» Pour ceux qui auraient envie d'aventure......
» le premier rasemblement que nous avons organisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double malédiction :: - La ville - :: - La résidence de la famille Yusaki - :: - La maison d'Eris --
Sauter vers: