Double malédiction

°.°RPG tiré de Fruits Basket°.° La malédiction frappe toujours... - Les Yusaki: Maudits par 13 oiseaux et 13 fauves -
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Courir sans cesse après tout... (après la fête libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Yusaki
°\ Admin Liçou /°
°\ Admin Liçou /°
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2220
Age : 24
Où te trouver? : Dans les coeurs des Yusaki
Maudit? : Le phoenix
Loisirs : Rendre le sourire
Humeur : Précaire, mais pleine d'espoir.

MessageSujet: Courir sans cesse après tout... (après la fête libre)   Jeu 21 Aoû - 19:08

A peine sortie de la résidence, la demoiselle se fit rattrapée par l'animation des rues. L'air saturé de senteurs la rendait malade et l'étouffait et tous les gestes et tous ces gens lui donnait le tournis. Bien vite elle voulu échapper à l'agitation présente, mais elle ne voulait pas rentrer chez elle. Elle commença une marche rapide, augmenta l'allure et bien vite elle se retrouva en train de courir, elle évitait la population, elle devait avoir l'air d'une folle ou d'une malade, son visage était blafard et la voir ainsi se dépêcher au milieu de la nuit était d'autant plus suspect. Mais que vaut le jugement des autres. Alice sentait son cœur battre, jamais elle n'était allée aussi vite sur une si longue distance, elle voulait continuer sans jamais s'arrêter, mais c'était trop fatiguant. N'ayant plus rien à craindre d'une transformation vu qu'elle était sortie de la ville, ses yeux se fermèrent lentement. Ne pas voir le chemin devant elle l'aidait à avancer encore et encore. Mais c'était une évidence connaissant Alice, elle trébucha, mais cette fois elle avait une excuse, ses yeux étaient clos quand c'était arrivé. Allongée dans l'herbe, sur le dos, la jeune femme respirait fortement essayant de reprendre son souffle mais c'était dur. Une main sur son sein gauche la renseignait sur son rythme cardiaque, jamais elle n'aurait crut le voir un jour battre si vite. Le bom-bom qu'il faisait résonnait à travers sa tête et son corps tout entier. Elle fut parcourut de frissons et releva le buste d'un coup, comme si elle venait juste de sortir d'un cauchemard. Le phoenix était au milieu de nul part, perdu et sans abri. Qui pouvait s'inquiéter d'elle? Elle était seule au monde. Encore enfermée dans sa solitude, le phoenix donnait tellement l'impression d'être supérieur aux autres que les oiseaux s'éloignèrent de lui et le jugèrent rapidement. Elle avait fait mal à la seule personne qui se souvenait d'elle. Pauvre Shin, encore une fois elle avait jouée la lâche. Elle aurait du l'accompagner pour parler au chef de famille, mais non, elle n'avait été que la spectatrice et si jamais il lui arrivait quelque chose se serait de sa faute. De la sienne, encore et toujours. Alice avait déjà tout perdu, encore cette phrase qui revenait. Et la suite? Ses souvenirs et toutes les personnes auxquelles elle tenait alors pourquoi continuer à être sage et gentille? Voila, elle l'avait ressorti dans son esprit! Mais elle savait aussi qu'elle était faible, faible. Ce mot remplaça les battements de son coeur, c'était désormais lui qui résonnait à l'intérieur de la maudite qui se relaissa tomber dans l'herbe humides. Sa tenue blanche en souffrirais mais plus rien ne lui importait. Faible, lâche et égoïste, c'était ce qui la qualifiait. La demoiselle se releva pour la seconde fois brusquement presque en sursaut et si elle ne faisait que manipuler les autres pour paraître gentille et pure alors qu'elle ne cherchait qu'à tirer profit des autres? Non, elle n'était pas calculatrice, ça c'était sûre. Elle se rallongea doucement et remarqua alors qu'elle avait arrêté de respirer et qu'elle n'arrivait plus à reprendre son souffle. Le mot faible remplaçait les battements de son coeur. L'air ne semblait pas vouloir se faire aspirer. La maudite se leva et aspira avec bonheur une gorgée d'air. Pourquoi avec bonheur? Peut-être que simplement elle pouvait tout recommencer à zéro, il n'était pas trop tard pour redevenir quelqu'un d'autre. Une fille simple. Retombant dans l'herbe mollement, Alice aperçut alors une ombre qui s'approchait. (Et oui il y a la lune donc des ombres ^^)

_________________
-


"La Belle Alice a menti sur les merveilles de son Pays..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninie-78.skyblog.com
 
Courir sans cesse après tout... (après la fête libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMMENT COURIR SANS MAIGRIR ?
» Avant et après la saillie
» Courir deux jours d'affilé: c'est si mal que ça?
» ...Courir sans Chaussette...
» courir sans slip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double malédiction :: - L'administration - :: - Poubelle --
Sauter vers: